Paris.fr
Accueil
Archive | – Le P’tit club – Entretiens, débats – RSS feed for this section

P'tit club 20 mai 2015 : Théâtre

29 Jun

Ptit club

Mercredi 20 mai 2015

Sur la préparation de la pièce de Théâtre

« Les Chevaliers de la Taverne »

Capture 20 mai

 

P’tit Club : Bonjour, c’est le P’tit club, nous sommes mercredi 20 mai 2015, je suis avec…

Les enfants se présentent : Délice, 9ans ½, Ginger, 10 ans ½, Hillary, 9 ans ½, Lilah, 8ans.

P’tit Club : Vous préparez une pièce de théâtre avec Loïc, « Les Chevaliers de la Taverne ». Où en êtes-vous dans vos répétitions ?

Ginger : Alors, Loïc nous a demandé d’apporter nos vêtements pour les déguisements. Délice, c’est l’indienne, moi, la rappeuse, Hillary est la taverneuse et Lilah c’est le chevalier.

P’tit Club : Est-ce que les répétitions ont bien avancé ?

Ginger : Oui, parce qu’on a eu plein de petites choses qu’on avait pas avant. Le plateau, la carafe, les verres, la petite table, la casserole…

Délice : Et aussi, on a des costumes.

P’tit Club : Délice, tu connais bien ton texte ?

Délice : Oui.

P’tit Club : Tu es prête ?

Délice : Oui.

P’tit Club : Vous allez bientôt faire le filage. En quoi ça consiste ?

Ginger : Déjà, c’est d’apprendre bien par cœur ses trucs, et on va tout répéter pour le spectacle le 24 juin.

P’tit Club : Qui sera là pour regarder votre spectacle ?

Délice : Nos parents et nos animateurs.

Hillary : Et les enfants.

P’tit Club : Avez-vous des petites anecdotes rigolotes sur les répétitions ?

Hillary : Oui, on va faire plein de thèmes. Par exemple, on va faire le spectacle de différentes façons. Par exemple on rigole, on est tristes, le comique…

Ginger : Quand ils ont fait « 1,2,3 » avec leurs épées, Inès s’est emmêlée dans sa cape, et elle est tombée avant qu’ils s’assoment !

P’tit Club : Comment fait-on pour préparer une pièce de théâtre ?

Délice : Alors au tout début, Loïc nous a dit « on va faire ceci et cela » puis après, il nous a donné le texte. On a dû le savoir par cœur et après on a joué le texte.

Ginger : En fait, au début on a choisi les prénoms. Après il nous a dit  » Bon, on va commencer, la semaine prochaine je vais vous donner les textes pour que vous les sachiez par coeur » et après on a commencé à faire, sans les blocs, sans rien. Avant Hillary n’était pas là. Puis elle a appris le rôle et maintenant elle sait.

P’tit Club : Où avez-vous appris vos textes ?

Tous : A la maison.

P’tit Club : Etes-vous prêtes pour le jour de la représentation ?

Lilah : Oui

Tous : Oui !

P’tit Club : Est-ce que vous pensez avoir le trac ?

Délice : Non, enfin on sait pas trop vu qu’on sait pas lire l’avenir non plus ! Dès fois on a le trac, dès fois on l’a pas.

Ginger : Je sais pas trop, parce que quand j’ai fait des spectacles de danse, j’avais le trac et maintenant, ça va !

Hillary : J’étais tout le temps timide, mais après j’ai commencé à me débrouiller, donc c’est bon ! Et aussi ça dépend si il-y-a beaucoup de monde.

Ginger : Et aussi s’il y a mes parents. Mais je m’en fiche, je ne les regarde pas. Ma mère, si elle vient, elle va faire que des vidéos. Puis après, elle va les montrer ! Eh ouais !

P’tit Club : Est-ce que c’est la première fois que vous montez un spectacle de théâtre ?

Hillary : Non. Avec Gladys, j’avais fait plein de théâtre.

Lilah : Oui, j’ai déjà fait du théâtre, j’en fais souvent, dans l’école ou à la maison. Ma mère en fait donc moi j’aime bien faire ce qu’elle fait. Je l’accompagne.

Délice : Non, je crois que j’en ai fait qu’une seule fois, mais je ne m’en souviens plus.

Ginger : Moi j’en ai fait plusieurs fois, en danse. Le Lac des Cygnes, par exemple.

P’tit Club : Vous aimeriez en refaire ?

Ginger : Une petite pièce par-ci, par-là. Là j’aime bien parce que je suis avec mes copines, mais si y’a pas de copines…

Hillary : En fait, j’aime bien être devant le public quand je chante.

P’tit Club : Merci à vous d’avoir participé au p’tit club, et rendez-vous le 24 juin pour le cabaret ! Au revoir !

Les enfants : « Au revoiiiiiir !!! »

- Ciné pop'corn spécial film documentaire

27 May

Ptit club

Enregistrement réalisé le 01/04 au centre de loisirs dans les studios TBT-BCD…

Au programme :

– Le ciné pop’corn (projet annuel de découverte de différents genres cinématographiques). Aujourd’hui: Océans, un film de Jacques Perrin, 2009

– La fabrication d’épées en vue du projet « jeux de rôle »

– La répet’ de théâtre autour de la Reine des Neiges.

 

Le p’tit club sur le ciné pop’corn : 

Capture cine

 P’tit club : « Bonjour et bienvenue au p’tit club du centre de loisirs. Nous sommes le 1er avril 2015 et c’est donc le premier « p’tit club » du centre. Je suis avec :

[Les enfants se présentent] : Ginger, Prémice, Inès, Hillary, Lilah, Mélina, Marie.

P’tit club : Aujourd’hui, il y avait une séance « Ciné pop’corn »…Quel était le thème ?

Inès : Film documentaire.

Ginger : Océans.

P’tit club : Qui a fait ce film ?

[cafouillage…] : Perry… Jacques ? Pierre Jacques![rires], Perrine Jacques…

P’tit club : Presque, c’est Jacques Perrin qui a fait ce film en 2009. Comme c’est notre premier p’tit club, il faut expliquer que cette année, nous faisons au centre de loisirs un cycle de découverte de différents genres cinématographiques. Pouvez-vous nous rappeler ce que nous avons déjà vu ?

Inès : Oui, on a regardé un film sur le far west : « Et pour quelques dollars de plus », un western. On a aussi regardé « Les Goonies », film d’aventures.

Mélina : Ah ! c’était trop bien !

Hillary : Et aussi la science-fiction, on a regardé « Retour au Futur 2 » [sic]

Mélina : Retour vers le Futur 2.

P’tit club : Ok. Et donc, aujourd’hui, un nouveau genre qui était le film documentaire. Prémice, qu’est-ce que tu as pensé de ce film ?

Prémice : Bah, il était bien, j’ai aimé, c’était intéressant !

P’tit club : Ginger, qu’est-ce que tu as découvert dans le film ?

Ginger : J’ai découvert plein de nouveaux poissons que je ne connaissais pas et que les Chinois coupaient les ailerons des requins, avec la queue pour les garder.

Inès : Je sais que c’est pas bien de dire ça, mais ça ne m’a pas plu. Ca me donnait envie de dormir.

P’tit club : Tu préfères peut-être d’autres genres de films ?

Inès : Oui, par exemple western, aventure et sciences-fiction. Là, c’était un peu mou !

Hillary : J’ai vu qu’ils ont mis des animaux de la préhistoire ! Enfin, des choses que je ne savais même pas encore… Je connaissais que le poisson clown mais j’avais jamais vu ces crabes et les autres.

P’tit club : Vous pouvez nous citer des variétés de poissons dans le film ?

[Tous] : Requin, baleine, Némo…

Inès : Et il y avait des baleines qui mangeaient des phoques.

Mélina : Non, en fait, c’était une orque !

Ginger : Il y avait des dauphins.

P’tit club : Qu’est-ce que vous avez compris du message du film ?

Ginger : J’ai compris que ça parlait de la « vraie vie » de tout ce qui se passait dans la mer et qu’on ne voit jamais, a moins qu’on soit dans des sous-marins pour aller dans l’eau pour voir tout ça !

Mélina : Moi, je voulais dire aussi qu’il faut se méfier de la mer. Enfin moi, j’ai peur de la mer. Déjà, quand je vais dans l’eau, j’ai peur des requins…

Ginger : Moi aussi, j’ai peur de la mer !

Mélina :… Alors je dis tout le temps à ma mère de m’accompagner !

P’tit club : Il nous reste un seul ciné pop’corn avant la fin de l’année… Si on doit repasser un genre cinématographique découvert pendant l’année, lequel choisiriez-vous ?

Tous : Aventure ! »

P’tit club : Est-ce que vous voulez continuer les ciné pop’corn ?

Tous en chœur : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! »

 

… Sur la fabrication d’épées :

Capture epeeWilliam

P’tit club : « Alors, ceux qui n’ont pas voulu regarder le film ont pu par exemple fabriquer des épées… Lilah, c’est la première fois que tu faisais cette activité ?

Lilah : Oui, c’est la première fois et j’ai fait le plus de choses dans mon groupe.

P’tit club : Pourquoi fabriquez-vous des épées ?

Lilah : Pour un jeu de rôle, je crois, en fin d’année.

P’tit club :  Du coup, tu auras envie de faire partie du jeu de rôle ?

Lilah : Oui.

P’tit club : Comment fabrique-t-on une épée ?

Lilah : On a deux scotchs, de la mousse. On a aussi une barre blanche au milieu.

Mélina : Un tuyau d’arrosage.

Lilah : C’est dans la poignée.

P’tit club : Est-ce que c’est compliqué à fabriquer ?

Lilah : Oui, parce que c’est assez long. Normalement, on devait en faire deux et on n’en a fait qu’une.

[Loïc nous rejoint…]

P’tit club : Bonjour Loïc, a quoi servent les épées dans le jeu de rôle ?

Loïc : Bonjour, les épées dans les jeux de rôle sont des accessoires pour les guerriers en contes interactifs. En conte interactif, l’enfant incarne lui-même le personnage et son épée est son arme pour combattre les ennemis.

P’tit club : Merci Loïc ! Lilah, serais-tu capable de refaire une épée chez toi ?

Lilah (réfléchit) : Euuuuh… Non ! »

 

… Sur les répétitions de théâtre :

P’tit club : « Mélina et Marie, où étiez-vous cet après-midi ?

Mélina : On a fait du théâtre, sur « La Reine des neiges ».

P’tit club : Qu’est-ce qu’il y a avec La Reine des neiges ?

Mélina : On fait une pièce de théâtre qu’on va jouer devant toute l’école.

Marie : Non, devant les parents.

P’tit club : … Pour notre cabaret ?

Marie : Oui.

Mélina : Marie est dans le rôle du père.

Marie : C’est quelqu’un qui se fait passer pour un gentil mais en fait il est méchant. Il y a aussi un duc et je joue le duc. Et Mélina, elle joue le rôle de la Reine des neiges, Elsa.

Mélina : On va vous jouer les passages de 1 jusqu’à 20.

P’tit club :Alors, la question que tout le monde se pose (et surtout Eric), y-aura-t ’il « Libéré-délivré » ?

Marie : Oui, c’est la seule chanson qu’on va chanter.

P’tit club : Et vous pensez que vous serez prêts pour le jour J ?

Mélina/Marie : Oui. Non.

Marie : On sait pas trop parce que… là… on est un peu… on a du mal à…

Inès (aussi dans le projet) : à collaborer.

P’tit club : Ca vous plaît de préparer ce spectacle ?

Mélina : Oui, mais parfois, certains ne sont pas dans le thème.

P’tit club : Ca va être l’heure de nous quitter. Avez-vous quelque-chose à ajouter ?

Mélina : Oui. On est tous contents d’avoir participé au p’tit club du centre de loisirs. Merci à toutes les personnes qui sont là.

P’tit club : Est-ce que vous êtes contents d’avoir participé au p’tit club ?

[Tous] : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

 

P’tit club : Merci à vous d’être venus à notre premier p’tit club. A très bientôt ! »

 

Capture ptit clubGinger et Hillary

Capture ptit club 2 Inès

Capture ptit club 3Lilah

Capture ptit club 4Melina

 

Ainsi que Marie et Premice !

- Débat sur l'environnement (Clothilde, Iris, Mia)

27 May

Ptit club

Le débat !!!

01/04/15: Suite à la diffusion du film Océans, de Jacques Perrin, le P’tit Club a réuni 3 enfants autour d’un débat sur le thème de l’environnement : 

 

P’tit club : « C’est la deuxième partie du p’tit club. Bienvenue, je suis avec :

Les enfants  se présentent : Clothilde, Mia, Iris.

Capture mia

P’tit club : Merci. Donc ce soir, Marie et moi-même allons poser quelques questions à Clothilde, Mia et Iris. Vous avez donc regardé aujourd’hui un film documentaire. En aviez-vous déjà vu auparavant ?

Clothilde : Moi, c’était la première fois.

Mia : Moi, c’était pas la première fois.

Iris : Moi, j’ai déjà vu Océans et j’ai vu des documentaires sur les Léopards et sur le corps et sur la Terre et sur plein de choses.

P’tit club : Donc toi, tu aimes bien les films documentaires…

Iris : Non… C’est mes parents…

P’tit club : Qui ici a vu les trois autres ciné pop’corn ?

Toutes : Moiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

P’tit club : Entre le Western, le film d’aventures, le film de science fiction et le documentaire, quel genre cinématographique avez-vous préféré ?

Iris : Retour vers le Futur

Mia : Retour vers le futur

Clothilde : Bah moi, j’ai bien aimé Retour vers le Futur, mais j’ai aussi bien aimé le western.

Mia : J’ai aussi bien aimé Les Goonies en fait

Iris : Et moi, j’ai aussi bien aimé Océans !

P’tit club : Le prochain Ciné Pop’corn sera le dernier de l’année

Toutes : Oh noooooonnn !

P’tit club : Lequel des quatre genres abordés préférez-vous voir pour le dernier Ciné Pop’corn ?

Clothilde : J’aimerais plutôt un truc nouveau.

Mia : Si on devait prendre un truc déjà fait, on pourrait faire plutôt science-fiction, comme un nouvel épisode de Retour vers le Futur ou sinon prendre un tout nouveau genre comme les humoristes, un film avec Louis De Funès.

Iris : Moi, je suis d’accord avec toutes les propositions.

[…]

P’tit club : Pour revenir à Océans, de quoi parle ce film ?

Clothilde : De la vie sous la mer et surtout, les humains qui polluent et les animaux en voie de disparition.

Mia : A mon avis, c’est pour savoir les dangers qu’on représente pour les animaux, autant terrestres que marins.

Iris : Je suis d’accord, mais je voudrais rajouter que

 » En tant qu’enfant, on peut dire que quand on sera grands, on essaiera de protéger les espèces en voie de disparition et ne pas les chasser. »

Clothilde : Les Hommes maltraitent les animaux et ça, c’est vraiment pas bien.

Mia : Oui, à mon avis, le film parle des dangers qu’on représente maintenant et de ce qu’on devrait faire. On n’a pas à tuer des animaux marins ou terrestres pour avoir des parties de leurs corps, ou même de la nourriture. Par exemple, à un moment, dans le film, ils ont tué des requins pour avoir leurs nageoires et leur queue et après, ils ont relâché le corps et ils sont morts juste pour avoir ça.

Iris : C’est horrible quand on voyait les branchies. Et ça crachait du sang, les branchies, c’était horrible ! ça, déjà, j’ai détesté donc j’ai pas trop envie d’en parler. Et quand le bateau se fait couler, je voudrais dire que c’est rien comparé à ce qu’on a fait aux animaux avant et que ça leur apprendra !

P’tit club : Pour vous, qu’est-ce qu’il faudrait faire alors pour que les Hommes aient une bonne action sur l’environnement ?

Clothilde : Qu’ils arrêtent de chasser à tout moment pour ensuite relâcher la bête sans défense avec une partie manquante du corps. Et surtout, il y en a, quand ils sont petits, ils disent ça, mais quand ils sont grands, ils font pas grand-chose.

Iris : Ils font l’inverse.

Mia : A mon avis, les enfants aiment tout ce qui est baleines, tortues, dauphins, alors qu’en fait, dans le monde ils ne se rendent pas compte qu’ils sont en voie de disparition.

 » Donc à mon avis, faudrait déjà arrêter un petit peu et d’accord, on doit manger du poisson, mais en plus petites quantités pour qu’ils aient le temps de se reproduire. « 

Iris : Je suis d’accord avec Mia. D’ailleurs, elle m’a un petit peu piqué mon idée ! Je veux dire bon, d’accord, on est obligés de manger du poisson mais quand on en mange, on ne se demande pas comment on a fait pour l’obtenir dans notre assiette. Surtout qu’après on se plaint à la cantine de ce qu’on mange.

Clothilde : Moi, surtout, ce que je trouve pas bien surtout, c’est que, si vous avez regardé les informations:

« il y a certains pays où on tue les animaux alors que la loi l’interdit. Les baleines, on les tue pour ne rien en faire après… »

P’tit club : Les gens n’obéissent pas aux lois ?

Clothilde : Voilà ! Et ils tuent les animaux rien que pour le plaisir.

Mia : En plus, les animaux, ils sont plutôt solidaires parce qu’à un moment, dans le film, des millions de poissons se faisaient prendre au piège et il y avait un narval, une tortue, et un phoque qui voulaient les libérer, ou peut-être voulaient se sauver eux-mêmes. Sauf que le filet, il était tellement puissant que quand ils l’ont remonté, on a vu le narval entouré dans le filet, la tortue pareil et le phoque tué. Et juste après la tuerie, c’était plus de la mer, c’était du sang. Une mer de sang.

Iris : Et puis aussi, c’est horrible quand on voit toute la pollution qu’on fait.

P’tit club : Qu’est-ce qu’on pourrait faire pour moins polluer ?

Iris : Je sais ! Comme on a étudié les énergies y’a pas longtemps avec la maîtresse, ce matin on a fait un contrôle et il y avait la question « Comment moins polluer ? ». J’ai marqué « avec de l’énergie solaire ». C’est naturel, avec de l’eau ou du vent… mais ne pas faire EXPRÈS de ramener de l’eau !!! Parce qu’aussi, ce que nous avait expliqué une fois la maîtresse, c’est que les animaux arrivent à trouver leur harmonie parfaite dans la nature sauf que comme les humains les tuent pour avoir de l’argent, ils n’attendent pas qu’ils se reproduisent ou se retrouvent.

« Ils sont tellement pressés d’avoir de l’argent qu’ils sont prêts à les tuer juste pour ça. »

Mia : Je suis d’accord avec Iris. En plus, j’ai vu aussi aux informations que:

 « Rien que pour avoir un produit de beauté, il y a la boîte en carton, entourée de plastique ; ensuite, il y a la petite boîte en verre ou plastique qui est elle-même entourée de plastique ! « 

Donc, déjà, ça fait beaucoup de pollution rien que pour ça et en plus tout ça,  ça fait un océan de plastique. Les scientifiques avaient parlé d’un sixième continent de déchets ! En plus, avec le réchauffement climatique et avec l’effet de serre, c’est un peu dur même si nous, à un moment, on a eu besoin de l’effet de serre, sinon il allait faire -15° sur la planète.

Clothilde : Je voulais dire que j’ai trouvé le documentaire très instructif mais que

 » Pour le plaisir de tuer les animaux et pour l’argent, comme les crocodiles ou bien les éléphants, on n’attend même pas qu’ils se reproduisent… »

Mais heureusement, en avril, il y a du poisson qui a le temps de se reproduire.

Iris : Aussi, dans le film, à un moment, ils montrent plein d’espèces… disparues… Mais en plus, c’est horrible parce que, la baleine, on voit qu’elle est immense mais le pire, c’est qu’elle est en voie de disparition… TOUT LE MONDE S’EN FICHE ! C’est horrible !

Mia : En plus, pour les animaux polaires,

« A cause du réchauffement climatique, la glace fond ou elle se découpe, donc l’ours polaire par exemple, qui peut pas aller très longtemps dans l’eau, il va mourir si on continue. »

Les morses, les pingouins, pareil. Déjà trois espèces disparues à cause du réchauffement climatique. Et des millions d’espèces sont disparues. On les a découvertes il y a un mois et on les a tuées en un mois ! Les dodo (espèce endémique disparue de l’ile de la Réunion, ndlr), ils ont disparu en un an.

Clothilde : Les plus belles espèces sont empaillées ou bien mangées, pour le plaisir d’avoir de belles espèces au mur, empaillées. C’est choquant.

Mia : Ca choque ! C’est comme si nous, à un moment, les animaux terrestres disent : « Bon, on se laisse plus faire » et ils nous coupent un bras, les jambes, et les prennent pour un collier, pour mettre dans leurs maisons…et ils laissent le reste dans la nature !

P’tit club : Est-ce qu’au quotidien, vous faites des gestes pour la planète ?

Iris : Oui.

 « Moi, je recycle toujours et je fais toujours tout ce que je peux, d’ailleurs. »

Clothilde : Moi, je fais toujours attention, quand je descends les poubelles et un jour, mon voisin avait jeté toutes ses bouteilles dans le même bac et ensuite, mon père a vidé la poubelle et retrié.

Mia :

« Nous, déjà, on n’a pas de voiture et on prend les transports en commun »

donc, c’est mieux. En plus, dans mon immeuble, c’est obligatoire de recycler. Si c’est pas bien recyclé, mon gardien prend les sacs et remet bien tout.

Iris :

« Une fois, j’ai vu quelqu’un dans mon immeuble qui n’arrêtait pas de jeter ses cigarettes par terre. Et en plus, il ne recyclait pas du tout, il mettait ses déchets n’importe où. Je lui ai crié dessus. A la fin, il a tout rangé ! »

P’tit club : Tu lui as crié dessus ?

Iris : Oui. Je lui ai crié dessus et il a fini par tout ranger.

P’tit club : Il est l’heure de nous quitter. Merci à vous trois pour ce débat très instructif. A très bientôt pour un autre P’tit club !

Les enfants : Au revoiiiiiiiiir !