Paris.fr
Accueil

1 Feb

1

On a fait des expériences avec la neige, la glace et le froid : On a mis des petits jouets dans un verre, on a mis de l’eau jusqu’au trait et on a laissé la nuit pour voir qu’est ce que ça fait après…. Ils étaient prisonniers dans la glace ! L’eau, elle se transforme en glace quand il fait froid, c’est quand il fait 0-0 au thermomètre, on l’a vu. On a mis la glace et la neige dans le préau et ça devient de l’eau. Dans le préau, il fait 2-0, on l’a vu.
La glace est froide, il y a des bulles, elle est mouillé, elle glisse, elle colle le verre…. Le flocon, il a 6 branches, en picot, on l’a regardé avec la loupe – Collectif.


Jeux de neige… Février 2018

54

24 Jan

♣   LA FÊTE DES ROIS
ET DES REINES  

126789111213

     

img_1036img_1037img_1038img_1039img_1042img_1043img_1062img_1066img_1068img_1070img_1072img_1076img_1079img_1081img_1094img_1093img_1090

La fête des rois & des reines
Mercredi 24 janvier 2018

img_1083

17 Jan

pop

On est allé à la sortie en bus, on a vu un marchand de glace par la fenêtre. J’ai vu un monsieur qui attendait sur sa valise- Milan. La cible, c’était impressionnant et l’explosion de splash et y’avait quelque chose d’écrit. Une cible pour viser en plein milieu – Raphaël. J’ai vu une explosation en peinture – Fatoumata. J’ai vu une statue sans tête et avec des bras coupés. Des frites et du ketchup en coussins – Timothy. On a vu une pointe de pistolet qui traversait une pomme et une banane – Joseph. On a compté les frites, il y avait un Monsieur assis sur une valise et on a fait des pointillés sur le visage d’une dame – Keba.

pa


Que représente cette sculpture ?

« C’est un toit, car il pleut, c’est pour s’abriter » « C’est du moulage en bande de plâtre »
« C’est un radiateur » « Il est en glaçon »
« Il attend le train » « Il est chez le docteur »
« Il est assis au cinéma, assis sur une valise »

..
Musée Maillol, exposition « Pop Art »

Mercredi 17 janvier 2018

4 Jan

marionnettes

Musée de la Vie Romantique

La dame, elle est venue nous raconter une histoire de fleurs. Y’a une petite fille et des fleurs, des tulipes, des roses, des marguerites. Elles parlaient aussi, elles étaient un peu méchantes. Grâce à la pluie et le soleil la petite tulipe rouge, elle sort vers le ciel et se retourne au milieu de fleurs. Elle nous a donné un épouvantail, on a dessiné des fleurs, une petite fille, la tulipe, le soleil et la pluie. La tulipe est sortie de terre grâce aux enfants qui chantaient – Zoé, Maya et Alice.

img_2543img_2545img_2547

Elle nous a parlé d’une histoire avec du tissus pour les bras, de la colle et on a fabriqué des marionnettes. C’était avec des robes, c’était une fille. Il fallait un bâton pour tenir les bras, on a décoré la robe et on a pris en photo. Maya, Yumi et Joseph.

img_2553img_2552img_2549

img_2557

 

Musée de la Vie Romantique
« Histoires en éventails »
« Les marionnettes »

Hors les murs
Jeudi 4 janvier 2018

 

 

3 Jan

Petit à Petit

« Petit à Petit » raconté par : Annetta, Matt, Yumi, Marius, Oscar, Antoine, Joseph, Talia, Lucas, Sandro et Fatoumata :

On est parti au cinéma, c’était quatre petits films :

• Un pigeon qui trouvait pas sa maison, enfin, il a trouvé sa maison. Lola la petite fille a acheté de la confiture sur son vélo. La girafe dit au pigeon « c’est pas ta maison ici ». Mais les animaux lui disent qu’elle peut rester avec eux si elle trouve pas sa maison. Elle sent l’odeur de la crêpe et ça la guide.

cci09012018

• Le petit garçon qui avait pas de bouche, après, il a fait un trait sur sa bouche pour sourire.

cci09012018_0001-copie

• Un chien qui ramassait des pierres quand il pleuvait. Il amène les pierres dans le sable sur la plage et après il dit au revoir aux pierres.

cci09012018_0001

• Un petit enfant qui pensait au secret de la mer. Le petit garçon est tombé dans l’eau et son papa l’a sauvé. Alors, c’est quoi le secret de la mer ? Bein, on en sait rien !

cci09012018-copie

Cinéma Etoile Lilas « Petit à Petit » / Mercredi 3 janvier 2018

28 Dec

1

On est allé dans deux espaces : Dans un labyrinthe des pendules qui se balançaient. Un code-barres géant, c’était comme une télé mais sans télécommande – Roman. On a fait une ombre, une statue, c’était moi mais en noir. Ca cassait les oreilles. On a fait une ronde tous ensemble, à toute vitesse – Yumi. Le code-barres géant était noir et blanc. J’ai fait le labyrinthe : il fallait qu’on arrive jusqu’au bout. Le code-barres on dirait les rayures d’un zèbre – Wassim. La télé qui s’allume, elle faisait du bruit. On a dansé sur les fils, dans le labyrinthe. On a joué à la statue – Tino. On a vu la télé, elle s’allume et elle fait beaucoup de bruit… Fatoumata et les autres, on s’est bouché les oreilles. On a enlevé nos chaussures pour aller sur la scène. On s’est beaucoup amusé. On a vu nos traces – Charifa. J’ai bougé et j’ai couru sur la télé en noir et blanc – Annetta. A la fin, on s’est allongé, c’est quand Stéphanie touchait notre doigt, qu’on pouvait aller voir Véra aux toilettes – Fatoumata. On a joué à pas toucher les fils. J’ai avancé dans le labyrinthe, tout seul ! – Théo.

234567cci29122017_0002cci29122017cci29122017_0001

〈〈 ¦¦ 〉〉 〈〈 ¦¦ 〉〉 〈〈 ¦¦ 〉〉 〈〈 ¦¦ 〉〉〈〈 ¦¦ 〉〉 〈〈 ¦¦ 〉〉 〈〈 ¦¦ 〉〉 〈〈 ¦¦ 〉〉

img_0803img_0809img_0814img_0815img_0816img_0823img_0826img_0830img_0832cci29122017_0005cci29122017_0004cci29122017_0003img_0836img_0838

img_0842img_0845

img_0828