Paris.fr
Accueil

18 Apr


titre

 

Quelques nouvelles du  jardin…

 

        • LES NICHOIRS

Soucieux de faire revenir les moineaux et les mésanges bleues à Paris et pourquoi pas, avoir le plaisir de les observer, les enfants ont fabriqué des nichoirs car leurs habitats naturels s’appauvrissent. Ils ont été réalisés avec des bouteilles de jus d’orange, ou autres, que chaque enfant a rapportés de chez lui. Tout d’abord ils ont décoré à la peinture acrylique une feuille qui recouvrait l’ensemble puis, ils ont choisi le toit et la barrière de la couleur de leur choix. L’ouverture et le perchoir, nous l’espérons, séduiront les futurs locataires. Ils ont trouvé leur place sur la canisse du jardin.

20190416_14361220190416_14360320190416_142024

     

          • LES BI-INSECTES

L’occasion pour les enfants de découvrir  ce qu’est un insecte, ses caractéristiques  et son rôle dans un écosystème. Les enfants les ont dessinés puis coloriés. Nous les avons ensuite coupés en deux et ils les ont assemblés à leurs guises puis renommés. Cela a donné lieu à de nombreuses créations originales que nous avons suspendues au-dessus de leurs habitats naturels.

20190416_14143820190416_14141520190416_141423

       

        • LES LIBELLULES

Ils les ont abordés grâce à plusieurs matériaux : Le corps des insectes a été modelé puis les enfants les ont peints dans les tons de leurs choix. Décorées avec des feutres indélébiles, les ailes sont agrémentées de graphismes sur transparence et enfin, les antennes (plus grandes que de réel) ont été réalisées avec des perles sur fil de fer, n’oublions pas ses six pattes. Parsemées dans le jardin elles prennent vie pour le plus grand bonheur des enfants.

20190416_14471420190416_14464220190416_144623

     

          • LES ABEILLES

Grandes privilégiées par l’intérêt que leur portent les enfants, elles sont sources de questionnements et d’inquiétudes, c’est pourquoi nous nous sommes intéressés à elles de plus près. Ils ont pu ainsi apprécier le rôle capital qu’elles exercent pour la pollinisation des fleurs. En utilisant des bouchons de liège qu’ils ont peints et en respectant les couleurs d’origine de l’insecte, elles ont trouvé une place près des fleurs du jardin ainsi elles pourront butiner à leur gré.

20190416_15004320190416_15001120190416_150029

     

          • LES AFFICHES

Informer l’ensemble des enfants de l’école était nécessaire. Ainsi des indications sur les bons gestes à adopter ont été établis. Sur des fonds de couleurs choisies, les enfants ont exprimé en dessins ce qu’il fallait faire ou ne pas faire pour profiter pleinement de cet espace qui leur est dédié.  Des messages écrits par leurs soins ont été ajouté pour agrémenter les illustrations et apporter une lecture claire aux adultes. Le résultat est très parlant et c’est avec une certaine fierté que nous avons constaté que les enfants ont pris conscience de l’importance du respect de la nature.

jpeg-imag1img_7183img_7182

      

        • L’EPOUVANTAIL

Pour l’épouvantail, nous avons utilisé quatre tiges de fer souple pour les bras et les jambes, trois tiges de fil en plastique pour le corps et un couvercle de tupperware pour la tête. Les enfants ont enfilé les bouchons de compote, qu’ils consomment au goûter, avec une grande dextérité. Cet épouvantail moderne et flexible peut avoir des attitudes différentes en fonction de l’émotion que l’on souhaite qu’il exprime.

578242390157824255215782423381

Nous participons au concours des Floralies de Nantes
« Dans notre école, semons des fleurs »
Dans la catégorie Jardin Créatif, avec l’épouvantail en vedette 

Nous avons le plaisir de vous présenter Floralizzz… la mascotte du jardin

20190329_182627-copie20190405_171716-copietitre20190415_132110-copie20190415_132059-copie20190415_132050

Atelier jardinage, animé par Alexandra

20190513_132206

Comments are closed.