Paris.fr
Accueil

16 May

L’ATELIER DES LUMIERES

mdeburstbstmdemdemde

On a mis une étiquette et on a pris le métro, il y avait beaucoup de couleurs sur le mur. J’étais avec Mehdi et on s’est allongé pour regarder les couleurs – Wilson. Il faisait tout noir, y’avait de la lumière, de la musique, on voyait des gens, on pouvait danser, toucher les murs, et, par terre, ça faisait des couleurs. Une fois, on était dans un château, des fois, y’avait des méchants, j’ai un peu aimé, mais pas les messieurs au mur – Keba. C’est trop cool. C’était un peu bizarre de voir des tableaux qui changent de couleurs, il y a des couleurs que j’avais pas encore vu. Les dessins changeaient tout le temps comme si c’était de la magie. J’ai préféré quand c’était dans le noir et que ça bougeait tout le temps – Raphaël. J’ai cru qu’on était dehors tellement ça bouge. Y’avait une ville, des grands immeubles. Celui qui fait les portraits, c’est son préféré peintre à ma maman. J’aimais bien quand j’étais dans des maisons. Y’avait la pluie qui tombait de plus en plus fort. Y’avait du bruit de plus en plus fort – Zoé. Y’avait des lumières partout, j’ai touché les images, je dansais sur le sol – Ella. On voyait des portes et des fenêtres sur les murs mais c’était pas des vrais… c’était des dessins projetés. Il y en avait par terre aussi comme la spirale verte qui tournait – Milan.


img_1469

https://www.atelier-lumieres.com/
L’atelier des lumières Klimt & Hundertwasser
Mercredi 2 mai 

Comments are closed.