Paris.fr
Accueil

Interview de Céline

17 Mar

celine-3                             celine-2

Journalistes :
L’interview a été réalisée le jeudi 09 février. Les questions ont été posées par Victorine. La prise de notes a été réalisée par Manon et les photographies ont été prises par Victorine, Manon et Faiçal.

 

Qui es-tu ?
Je suis née le 30 juillet 1974. Je suis corse par ma mère et sicilienne par mon père. Je fais partie d’une famille recomposée et j’ai de nombreux frères.J’habite avec colocation avec mon chat dans le 15° arrondissement. Je suis en couple et je n’ai pas d’enfant.
J’adore tous les animaux, mais je dois reconnaître que les requins ne sont pas mes meilleurs amis.
Si je devais manger un plat tous les jours ? Sans hésitation : les pâtes sous toutes leurs formes !
Quant au plat le plus bizarre que j’ai mangé ? Euh … Des fourmis-miel, du kangourou, du crocodile, des insectes, du serpent, des méduses !
Mon habitude la plus bizarre est de mettre un parfum différent en fonction du programme de ma journée. Je fais pareil pour le 1° titre musical que j’écoute en me levant.
Si je devais aller sur une île déserte avec seulement trois objets ? Une téléphone satellitaire, du papier à gratter pour faire du feu et …. Euh …. De la crème solaire 🙂

 

Parle-nous un peu de ton enfance et de ton adolescence
Je n’étais pas une enfant sage. La pire bêtise que j’ai faite ? Comme j’en ai fait pas mal, je me souviens surtout de celle-là :
J’avais 7/8 ans, j’étais en vacances en Corse. Mes grands frères m’ont fait regarder le film « Les dents de la mer ». Le lendemain on est allés se baigner dans une calanque. Un de mes frères a eu l’idée de me tirer la jambe et de me mordre la cheville. J’ai eu tellement peur que ce soit un requin, que je lui ai donné un énorme coup de pied. Résultat : il a eu le nez et deux dents cassés. On s’est tous faits gronder très très fort.
Quand j’étais petite, j’avais une véritable passion pour les animaux. Je voulais tenir un refuge ou travailler dans une réserve en Afrique. En grandissant, j’ai voulu être une aventurière !
En dehors de l’école, j’ai fait différents sports : basket, rugby, karaté, judo, ski alpin, hockey sur glace, natation, …
Durant mon adolescence, j’ai échappé à l’acné

 

Maintenant, parle-nous de ton métier
Avant de devenir animatrice, j’ai eu de très nombreux emplois : j’ai promené des chiens, vendus des chichis sur la plage, fais les vendanges, travaillé dans la restauration, dans une banque où j’ai été chargée de recrutement, …
Enfant, j’ai beaucoup fréquenté les centres de loisirs et les colonies de vacances. A 16 ans, un de mes anciens animateurs m’a parlé de passer de l’autre côté du miroir. Jj’ai passé mon BAFA (le diplôme pour pouvoir travailler dans l’animation), j’ai eu mes 1° expériences et cela m’a beaucoup plu.
Je suis devenue directrice du centre de loisirs Félix Faure Balard en octobre 2004. Mon responsable (Hervé) m’a informé que la direction de FFB se libérait. J’ai postulé et j’ai été prise.
Mon salaire est bof bof 🙂. Pour m’occuper des cantines, des études, des goûters, des activités périscolaires et des centres de loisirs sur les écoles 146 Félix Faure et Balard, je gagne à peu près 1900euros.
J’aime ce métier et travailler avec les enfants car chaque jour est différent du précédent, chaque jour de nouvelles surprises m’attendent.  Les enfants me surprennent tout le temps et c’est ce que je préfère chez eux.
La pire bêtise qu’un enfant ait faite ? J’avais une vingtaine d’années, j’étais animatrice en colonie de vacances au ski avec des adolescents. Il était tard le soir et en préparant le matériel de glisse pour le lendemain, on s’est rendus compte qu’une paire de skis et une paire de chaussures avaient disparu. On a couru faire le tour des chambres et on a vu qu’un ado n’était plus dans son lit. Ce jeune de 15 ans avait crocheté une porte et décidé de fuguer en pleine nuit et à skis ! Heureusement il a été très rapidement retrouvé et renvoyé de la colo dès le lendemain.
Selon moi, un enfant parfait n’existe pas. Et puis la perfection est selon moi ennuyeuse. A partir du moment où un enfant s’intéresse à ce qui l’entoure et qu’il est honnête et respectueux, tout va bien !
Ce qui m’énerve le plus chez les enfants ? La violence, qu’elle soit physique, verbale ou morale.

 

Et qu’est-ce que tu fais quand tu ne travailles pas ?
Je vois mes amis : on se fait pas mal d’expositions et parfois des week-ends en Europe (dernièrement on est allés à Dublin et à Berlin, au printemps, direction Florence). Mais j’aime aussi me poser tranquillement dans mon canapé avec un bon bouquin.
Parmi mes voyages, j’ai préféré l’Australie. C’est là-bas que j’y ai mon plus beau souvenir : j’étais dans un hôtel à Cairns et en ouvrant la porte vitrée de la véranda, je me suis trouvée nez-à-nez avec un kangourou et sa maman qui faisaient leur toilette. Ils étaient à peine à 1m50 de moi. Tranquilles, ils n’ont pas fui en voyant, on est restés là à s’observer mutuellement pendant de longues minutes.
Mes vacances idéales ? Comme je passe mes journées entourée d’enfants, j’ai besoin de calme ! Passer la journée pieds nus, soleil, piscine, amis, famille, table bien garnie, voilà ce que j’aime
Mon film préféré ? Le 1° qui me vient à l’esprit : « Les Tontons Flingueurs » de Georges Lautner. Je suis une fan des dialogues de Michel Audiard . Ca va vous paraître bizarre, mais j’aime aussi beaucoup revoir « Les dents de la mer « 
Mon émission télé préférée ? J’irais dormir chez vous. J’aurai adoré avoir le courage, ou l’inconscience, de voyager comme Antoine de Maximy. Sinon, à part les chaînes d’info en continu, quelques documentaires, films ou séries, je ne la regarde pas beaucoup.  Ah si… je prends aussi plaisir à revoir mon dessin animé de mon enfance « Les mystérieuses cités d’or » dommage qu’il n’y ait pas de rediffusion de Punki Browster 🙂
Je n’ai pas de chanteur préféré. J’aime beaucoup les Red Hot Chili Pepper, AC/DC, Kiss, la Mano Negra, Renaud, Queen, ….

 

Merci beaucoup Céline !

Comments are closed.